Études de cas

Automobile

Situation no 1
Amanda possède un véhicule et un permis de conduire valide au Québec. Elle décide de se rendre en Floride en avion et une fois rendue sur place, elle décide de louer un véhicule chez une entreprise de location située près de l’aéroport. En signant son contrat de location, elle s’engage contractuellement à ramener le véhicule intact, faute de quoi elle devra payer les réparations. Amanda a refusé de prendre les assurances avec l’entreprise de location. Sur le chemin de l’hôtel, Amanda perd la maîtrise du véhicule et frappe un lampadaire. Le montant des dommages au véhicule sont de 1 500 $.

Solution
GPL avait pris la précaution de faire ajouter l’avenant F.A.Q. no 27 à la police F.P.Q. no 1 d’Amanda puisqu’elle nous avait avisé qu’elle ferait la location d’un véhicule aux États-Unis lors de son prochain voyage. L’avenant en question a été émis assorti d’une franchise de 250 $ à la division B1 (Tous risques). L’avenant F.A.Q. no 27 trouve ici son application puisque cet avenant couvre la responsabilité civile pour les dommages à des véhicules n’appartenant pas à l’assuré même si son propre véhicule était fonctionnel et disponible. De plus, l’assuré doit avoir une part de responsabilité pour que l’avenant trouve son application. Amanda n’aura qu’à débourser le montant de la franchise de 250 $ et son assureur s’occupera du reste. Pour ce qui est des dommages au lampadaire, le Chapitre A de la police d’assurance automobile d’Amanda couvrira les dommages.

Situation no 2
Paul a fait l’acquisition d’une berline de grand luxe qu’il a payée 95 000 $ il y a un an. Lors d’une tempête de neige, Paul a perdu le contrôle sur l’autoroute et cet accident a entraîné la perte totale de son véhicule. Depuis la dernière année, le modèle de son véhicule a été renouvelé par le fabricant et il se détaille maintenant 107 000 $. L’année-modèle du véhicule de Paul à l’état neuf n’est plus disponible auprès des concessionnaires.

Solution
Lors de l’émission du contrat d’assurance automobile de Paul, GPL avait pris soin de proposer l’ajout de l’avenant F.A.Q. no 43E moyennant une surprime. En cas de perte totale, l’assuré qui dispose de cet avenant bénéficiera d’un véhicule neuf ayant les mêmes caractéristiques, équipements et accessoires que le véhicule d’origine. Donc, en autant qu’il décide de remplacer son véhicule, Paul a droit à un véhicule de même nature et ce, même s’il coûte aujourd’hui plus cher qu’à l’origine.

Habitation

Situation no 1
Jean possède une résidence dans une banlieue de Montréal. Depuis quelques jours, il entend un sifflement anormal provenant de l’extérieur de la résidence. Après une vérification effectuée à l’aide des employés de la voirie de sa ville, Jean apprend que sa conduite d’eau potable fuit. Comble de malheur, le bris se situe sous son entrée de garage, laquelle est construite en pavé de béton. Le coût des réparations s’élève à 9 500 $.

Solution
GPL assurance avait pris la précaution de faire ajouter l’avenant couvrant le bris de l’entrée d’eau de la résidence de Jean, puisque celui-ci avait mentionné qu’il avait investi un montant considérable dans l’aménagement paysager de sa résidence. L’avenant en question permet le remboursement de tous les frais de démolition occasionnés par la réparation de la conduite d’eau potable ainsi que la remise en état des lieux. De plus, cet avenant ne prend pas en considération la dépréciation, et ce, même en l’absence de dommages à la résidence ou au terrain (avant le début des travaux).